Lettre du président de la République

Une participante du Réseau Diois pour l’Accueil des Réfugiés avait spontanément écrit au président de la République pour lui demander que la France accueille massivement les réfugiés syriens. Elle a reçu la réponse suivante :

Le chef de Cabinet du Président de la République

Paris, le 28 septembre 2015

Madame,

Votre courrier est bien parvenu au Président de la République. Il m’a confié le soin de vous répondre.

Les images de ces derniers jours frappent toutes les consciences. Elles révèlent une réalité intolérable, celle de ces milliers de femmes et d’hommes qui fuient l’horreur de la guerre et des persécutions, et ne trouvent parfois que la mort au bout de leur exode.

Cette crise, exceptionnelle par son ampleur et sa gravité, doit être maîtrisée, en faisant preuve de toute la dignité et la responsabilité qui s’impose. Elle le sera, dans un cadre qui doit être le cadre européen.

C’est tout le sens des initiatives que le Chef de l’État a prises avec la Chancelière allemande. Il s’agit, dans l’immédiat, de mieux contrôler les lieux de passage pour prévenir la répétition de tels drames, d’offrir à ces réfugiés l’accueil et la protection qui leur sont dus, et de raccompagner ceux qui ne relèvent pas du droit d’asile. Le Président de la République veillera, avec le gouvernement, à ce que ces femmes et ces hommes que nous accueillons puissent bien s’intégrer dans notre~ dans le respect de nos règles et de nos valeurs.

En coordination avec les collectivités locales les services de l’Etat sont mobilisés pour protéger ces réfugiés sans réduire pour autant le budget des autres politiques publiques, ni bien sûr l’aide que nous apportons aux citoyens les plus fragiles ou les plus démunis.

Au-delà de l’urgence, le Président de la République a aussi voulu que l’Europe puisse se donner les moyens de traiter l’ensemble des sujets. Il a, avec la’ Chancelière allemande, engagé l’Union européenne à fournir davantage d’aide humanitaire aux pays accueillant ces réfugiés au plus près de chez eux, afin qu’ils puissent y être traités avec dignité. Le Chef de l’État a également autorisé les actions les plus fermes pour agir sur les raisons qui poussent ces hommes et ces femmes à fuir leur pays. Les actions aériennes en Syrie visent ainsi à combattre la plus monstrueuse des organisations, Daech, qui poursuit et torture des millions de familles et les pousse sur les routes de l’exil.

L’Europe se doit d’offrir aide et soutien à ceux pour qui elle représente le dernier refuge et l’ultime espoir. La France s’y tient prête, comme elle continuera à protéger ses ressortissants en défendant les valeurs· républicaines et la justice sociale.

Je vous prie d’agréer.. Madame, l’assurance de ma considération distinguée.

Isabelle SIMA

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *