L’absence de droits nuit gravement à la santé mentale des personnes étrangères

Cette page est issue du Centre Primo Levi.

Le 12 octobre 2015, l’Observatoire de l’enfermement des étrangers lance un débat sur la santé mentale des personnes étrangères, avec la participation d’Antoine Lazarus, vice-président du Centre Primo Levi.

De nombreuses personnes exilées souffrent d’altération de leur santé mentale (troubles mentaux, troubles du comportement, troubles psychiatriques, détresse psychologiques…) notamment en raison du parcours migratoire, des violences et persécutions parfois subies dans le pays d’origine ou au long du chemin vers l’exil, de la séparation familiale, de la perte des repères culturels et linguistiques… Ces souffrances sont souvent aggravées par un contexte de précarité, d’incertitude dans la pérennité de leur séjour en France et dans l’avenir en général. A ce contexte s’ajoutent la menace voire l’expérience d’un enfermement administratif ou carcéral, et le risque permanent d’un éloignement forcé.

Or, le droit des étrangers ne prend pas suffisamment en considération les pathologies psychiatriques tant pour l’accès au séjour que pour la protection contre l’éloignement de ces « étrangers malades ». Face à la détresse de ces enfants, femmes et hommes, des acteurs associatifs, des médecins, des établissements de soin ont pris conscience de la nécessité de développer une coordination entre soins médicaux, accompagnements social et juridique. Des initiatives ont été créées afin de lutter contre l’exclusion des personnes étrangères atteintes de pathologies psychiatriques et de sécuriser leur séjour en France.

Les lieux assurant une prise en charge médicale des personnes sont parfois des lieux de passage, dont la sortie peut s’accompagner d’une déprise du soin et de l’accompagnement juridique fragilisant, par conséquent, la régularité du séjour et la santé mentale.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *