Travail

Pour pouvoir accueillir dignement des réfugiés, il faut pouvoir proposer du travail aux adultes ; la seule contrainte est le respect des règles légales applicables en France (pas de travail au noir, …).

Pour tenir un emploi, il faudra le plus souvent assurer une formation professionnelle aux réfugiés pour leur permettre de s’adapter aux conditions de travail en France, significativement différentes de celles qui étaient les leurs dans le pays qu’ils ont quitté.

Le Réseau du Diois pour l’accueil des réfugiés se propose

  • d’accompagner les réfugiés dans la recherche d’emploi,
  • d’accompagner les employeurs dans la recherche de salarié(e)s
  • de mettre en relation les uns et les autres.

Comme dans plusieurs pays du Proche-Orient, les conditions de travail étaient précaires, même avant la guerre civile. Les syriens avaient souvent plusieurs boulots, un le matin, un l’après-midi et un le weekend. Aussi ont-ils la réputation de s’adapter rapidement à tout nouveau travail.

La mutation de la Syrie d’un monde rural à un monde urbain est assez récente (dans les années 70-90) aussi la majorité des travailleurs des ville a encore une certaine expérience du travail au champs. Ceci augmente leurs possibilité de s’intégrer ici dans le monde du travail.

1 commentaire

Gaudreaux · février 21, 2021 à 15h30

Bonjour j’ai un restaurant et une chambre disponible, j’aimerais proposer un apprentissage ou un poste de cuisinier à une personne réfugiée,sérieuse et motivée par ce métier. Esprit familial et convivial au sein de la structure. Si vous pensez que cela peut intéresser quelqu’un de votre association n’hésitez pas à nous mettre en contact.
Cordialement
Sophie

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *